casque et tablette

Les 10 principaux genres de la musique

La musique est un vaste sujet. Il existe plusieurs genres, sous-genres et styles, allant de la musique du monde au rap, du rock au jazz.

D’un côté, la liste peut être assez longue. Cependant, tous les genres ne sont pas aussi populaires ou n’ont pas le même succès. Par conséquent, l’industrie de la musique, ou le marché de la musique, préfère sans aucun doute certains d’entre eux à d’autres.

Quels sont les genres musicaux les plus populaires ? Comment ont-ils évolué au fil du temps, et comment leur popularité a-t-elle changé géographiquement ? Dans cet article, nous allons tenter de répondre à ces grandes questions.

La musique pop

Comme son titre l’indique, la musique pop est sans conteste le genre le plus populaire de l’industrie musicale. Il est cependant difficile de décrire ce qu’est la musique pop car elle a beaucoup évolué au fil du temps. On peut affirmer que tout genre qui devient extrêmement populaire devient de la musique pop. Les Beatles, par exemple, étaient pop, tout en produisant principalement de la musique soft rock du point de vue du genre (bien sûr, leur production est énorme, et ils ont expérimenté de nombreux genres, mais vous voyez où je veux en venir).

Tout au long des années 1980, la musique pop a progressé vers des sons plus électroniques, avec des musiciens et des chansons comblant le fossé entre le rock classique (dérivé du Blues) et les approches contemporaines de la musique qui sont passées directement à l’ère numérique.

Aujourd’hui, la musique pop emprunte beaucoup au monde du hip-hop, avec ses sous-genres que sont la trap et le rap. Les composantes électroniques et de danse restent prédominantes dans le courant dominant, avec des influences supplémentaires, telles que les sons latins, qui se mélangent fréquemment pour produire une approche large et éclectique.

Rap et hip-hop

Ces deux genres, nés dans les années 1980 mais dont les origines historiques remontent également au blues et au gospel, ont connu une évolution étonnante qui en a fait une sorte de référence pour le grand public.

La collision des mots parlés et des sons électroniques a permis de créer de la musique sans avoir besoin d’outils traditionnels tels qu’une bonne voix ou la capacité de jouer d’un instrument. Les premiers rappeurs ont traduit la dureté de la vie dans le ghetto avec des paroles acérées et des sons bruts, et leurs descendants connaissent actuellement un immense succès.

De nombreux sous-genres du hip-hop, comme le rap et le trap, dominent actuellement les charts et influencent un large éventail d’autres genres populaires. Grâce aux médias sociaux et à l’internet, les tendances changent à un rythme effréné.

Le Rock

Nous pourrions certainement construire une encyclopédie entière sur la musique rock et ses nombreux sous-genres. Pour le bien de ce billet, restons-en aux fondamentaux.

Le rock est né tout droit du blues et a gagné en popularité dans les années 1950, d’abord aux États-Unis, puis au Royaume-Uni. Il s’est lentement mais sûrement étendu de Londres au reste de l’Europe, où il a constitué la bande sonore idéale pour les turbulences idéologiques des années 60.

Le rock’n’roll est passé du rock brut et bluesy à des formes plus complexes comme le rock progressif. À l’autre extrémité du spectre, avec le mouvement punk à la fin des années 1970, il a retrouvé son approche simple et râpeuse.

Le rock est tombé en désuétude ces dernières années. Avec d’autres genres qui évoluent et dominent les outils technologiques et numériques accessibles, le rock’n’roll a perdu son apport rebelle, tombant les uns après les autres dans les hit-parades.
Le rock, comme les deux genres évoqués dans les paragraphes précédents, a gagné en popularité à travers le monde au fil du temps, notamment aux États-Unis et en Europe.

Danse et musique électronique

Avec l’avènement des ordinateurs et de la technologie numérique, les producteurs ont pu expérimenter de nouvelles approches pour créer de la musique. Il n’est plus nécessaire de disposer d’un instrument de musique pour créer ou produire une chanson. Il suffit d’un ordinateur.

C’est ainsi que la musique électronique a pris de l’ampleur dans les années 1980 et 1990, avec quelques précurseurs dans les années 1970, lorsque les orchestres étaient encore assez populaires dans les salles de danse.

Musique latine

Alors que la musique latine était considérée comme un genre mineur jusque dans les années 1970, elle a gagné en importance au cours des quarante dernières années, en grande partie grâce aux singles latinos de l’été qui ont rempli les hit-parades du monde entier.

La musique latine englobe un large éventail de genres, allant du Reggaeton actuel à la Samba plus traditionnelle ou à d’autres traditions de danse classique.

Dans l’ensemble, ce genre a connu une telle popularité que de nombreux éléments, notamment d’un point de vue rythmique, sont désormais récurrents dans de nombreuses créations grand public que l’on peut qualifier de pop.

personne jouant de la guitare

Rock indépendant et alternatif

Le terme « indie » a considérablement évolué au cours des trois dernières décennies. Autrefois appliqué aux groupes D.I.Y. émergeant directement de la vague punk, il désigne aujourd’hui des chanteurs et des auteurs-compositeurs glamour ou des groupes qui sont très éloignés de l’approche D.I.Y. de leurs prédécesseurs

Néanmoins, le rock alternatif reste une réalité, notamment sur la scène underground.

Bien qu’il n’ait jamais figuré au sommet des palmarès, le rock alternatif et les groupes indépendants ont pris de l’importance dans les années 1990, offrant un autre choix merveilleux à ceux qui ne se sentaient pas concernés par les paillettes de la musique populaire.

Cette vaste catégorie comprend plusieurs sous-genres de rock importants, comme le grunge.

Musique classique

Il est indéniable que la musique classique est une composante importante de notre société. Même si les orchestres ne semblent pas populaires, des personnes de tous âges et du monde entier apprécient les symphonies, les opéras et les concertos.

Si les pièces anciennes semblent être les plus populaires, de nombreux nouveaux compositeurs travaillent sans relâche pour contribuer au développement des genres musicaux classiques que nous aimons et admirons tous.

K-Pop

La K-Pop, qui n’était autrefois disponible qu’en Corée, est désormais très populaire aux États-Unis et dans certains pays européens.
La K-Pop est un terme utilisé pour décrire un sous-genre de musique pop chantée en coréen et présentée comme amusante, glamour, vivante, orientée vers les adolescents et très colorée.

Les chanteurs de K-Pop font partie des personnes les plus populaires et les plus appréciées sur les médias sociaux.

Country

Ce genre, adoré par les Américains et acclamé en Europe, a évolué au fil du temps, incorporant à son répertoire des aspects de formes plus populaires tout en conservant sa personnalité distincte.

Les guitares acoustiques, les banjos et les jolies voix restent une partie importante, mais de nombreux musiciens country incorporent également des éléments du monde du rock et du grand public.

guitare

Métal

Enfin, le métal est un sous-genre du rock qui a connu un tel succès qu’il s’en est essentiellement séparé.

Le metal est devenu la musique idéale pour ceux qui souhaitaient se rebeller contre le conformisme et goûter à quelque chose de vraiment inhabituel, avec des guitares bruyantes et distordues, des batteries rapides et des images terrifiantes ou étranges qui les accompagnent souvent.

Comme beaucoup d’autres genres, il a récemment évolué vers des sons plus électroniques, ce qui a donné lieu à des sous-genres uniques mêlant rock et approches électroniques hardcore.

Conclusion

Cette brève liste est loin d’être exhaustive, mais elle couvre les genres les plus répandus dans l’industrie musicale.

Il serait difficile de dresser une liste complète car les genres et les goûts évoluent constamment. Considérez ceci comme un fantastique point de départ pour votre enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.